Cliquez sur l'image pour agrandir

Read More
Commis par pow wow on mardi 31 août 2010

David Krakauer & Abraham Inc. : Fred the tzadik


Read More


Je parlais récemment de choses bizarres et avais évoqué notre perception de la réalité (vite fait su'l pouce comme ça).

Je joue depuis longtemps aux jeux vidéos et me suis posé depuis longtemps aussi des questions sur les analogies existantes avec nous, à force d'y réfléchir des fois aux waters par exemple quand j'y reste deux plombes et que madame pow wow gueule comme un putois derrière la porte.

Je ne prendrai qu'un exemple: les sims.

Vous connaissez ce jeu?

Ce jeu, comme son nom l'indique, est une simulation sociale dans laquelle des petits personnages évoluent dans un milieu urbain, ont des interactions avec d'autres personnages, vivent une vie à eux, et...d'ailleurs je ne connais pas vraiment la finalité du jeu si ce n'est de reproduire virtuellement notre...vie à nous, en plus rudimentaire.

Mais les bases sont là, incontestablement.

Ce sont des personnages rudimentaires donc, mais qui bossent, vivent, consomment, s'amusent etc, dans un monde limité. Plus important encore, ils ont des comportements sociaux entre eux, et plus important encore encore (après c'est fini, vous pourrez vous reposer), ils ont des sentiments, du caractère, des humeurs: joie, peine, amour, haine, tristesse etc. Tout ça résultant de leurs interactions avec les autres, évidemment. Je dis évidemment alors que c'est déjà une prouesse de l'informatique et de l'intelligence artificielle que de programmer des émotions, du caractère ou des humeurs, je sais pas si vous imaginez. Mais c'est fait, bel et bien.

Or voilà mon idée: cette simulation est rudimentaire comme je l'ai déjà dit deux fois ce serait sympa de suivre un peu, nous sommes encore aux balbutiements de l'informatique et les moyens de calcul et de simulation vont aller croissant (et pain au chocolat), ces simulations (bonjour les répétitions, bravo, belle éducation) vont donc s'affiner et s'agrandir, et s'affiner tellement qu'elles deviendront des mondes similaires au nôtre (ou différents, mais je veux dire très poussés). C'est pas une question de probabilité, c'est juste une question de temps. La question primordiale est de savoir, arrivés à un certain stade et pour nous ressembler vraiment, s'ils pourront avoir un jour une conscience, au moins celle d'eux-mêmes.

C'est là toute la question, que nous devons mettre en rapport avec la nôtre, de conscience (encore qu'il faudrait aussi s'entendre sur ce terme, car je ne suis pas loin de penser que la Terre, les animaux ou mes voisins ont une forme de conscience d'eux-mêmes aussi). Si la nôtre, telle qu'on la suppose généralement, est comme je le pense, le résultat d' un processus "normal" issu de la biologie, de la chimie, enfin de tout ce qui nous donne vie et pensée, et non pas de la poudre de perlimpinpin qui nous serait insufflée par on ne sait qui, alors on peut penser raisonnablement qu'un tel processus viendrait naturellement à nos sims, au fur et à mesure de leur complexification. Vous suivez?

Imaginons que oui bon ben allez d'accord, les sims acquièrent une conscience d'eux-mêmes.

Qu'est-ce qu'ils se diraient alors nos chtis sims, voyant leur vie et leur monde?

Qu'ils vivent dans une simulation, dans un programme informatique? Ben non, ils se diraient qu'ils sont dans la réalité, la leur, en trois dimensions, ils se verraient vivre dans un monde qui pourtant n'existe pas comme ils le voient, pourtant ils pourraient voir, toucher, sentir leur environnement, ne sachant pas qu'ils ne sont que suites binaires dans un support de stockage de données, rien de plus, et que ce qu'on leur donne à voir n'est que du calcul rendu en images, en sons, en odeurs etc.

Voyez où que j'veux en venir?

Et si on était nous-mêmes dans un genre de simulation aussi? Ouaille notte? Il y a beaucoup d'analogies entre notre monde et nos mondes informatiques, c'est normal me direz-vous, on reproduit ce qu'on connait.

Revenons à nos sims dans un monde abouti. Pour eux, faits à notre image, Dieu c'est nous, le créateur, invisible, personne ne peut jamais le voir, et pour cause, nous sommes dans une autre dimension. Nous sommes omnipotent, omniscient, nous savons tout de leur monde, nous voyons tout, nous avons le pouvoir de la vie et de la mort, nous avons tout le pouvoir, nous pouvons même faire des miracles. Si nous voulons entrer en contact avec eux pour leur donner un message par exemple, nous ne pouvons pas y aller par nous-mêmes, on leur envoie un sim messager, un "Fils de dieu", pour leur remonter les bretelles (si c'est des vilains). Intéressant non? Et s'ils se tuent entre eux et qu'on les laisse faire, est-ce qu'on est cruel pour autant? Ben non, ils n'existent pas comme nous, ils ne sont que des créatures virtuelles, et même faits de chair et de sang virtuels, ce ne sont que des...calculs, des idées.


Les jeux informatiques nous montrent aussi une autre notion de la physique et du temps, là aussi c'est intéressant, enfin je trouve, si ça se trouve vous n'en aviez rien à péter, vous estimez peut-être que c'est de la réflexon de comptoir, bon en fait je m'en fous je ne suis pas un génie ça c'est sûr, je suis juste le mec qui se pose des questions, je dis ce que j'ai envie de dire et pis voilà et c'est ça qu'est bien. On va faire comme ça les filles et les gars.

Les quatre forces fondamentales qui régissent (comme un charcutier, tous les charcutiers s'appellent Régis) notre univers, la gravitation, la force électromagnétique, la force nucléaire forte et la force nucléaire faible peuvent être redéfinies à volonté dans les mondes informatiques pour que les interactions soient différentes et que le mec moyen puisse sauter à 100m de haut ou soulever des milliers de tonnes sans effort, tout ça sans aucune limite. La physique et ses lois n'est donc pas immuable, elle est telle qu'on la définit dans ces mondes! Encore une victoire de canard.

Pareil pour le temps, mieux même. Le temps, chez nous, semble s'écouler de manière linéaire. Pas d'à-coups, ça broute pas, ça s'écoule pile-poil. Eh ben chez les sims aussi. Sauf que...quand vous sauvez une partie avant d'aller faire pipi par exemple, le temps s'arrête chez les sims. Vous reprenez votre partie un jour ou un an après, au jour et à l'heure et à la milliseconde où vous l'aviez quittée, et les sims ne peuvent se rendre compte que leur temps s'est arrêté. Chez eux le temps ne s'est pas arrêté, et il s'écoule de manière...linéaire, comme chez nous.

On est peut-être nous-mêmes dans un monde virtuel, une super-simulation, un monde qui n'existe pas au sens où on l'entend, nous ne sommes peut-être que des chimères, des bits informatiques (surtout moi, j'ai un gros bit). Rien aujourd'hui ne peut affirmer le contraire. On pourrait être (l'univers) dans une simulation physique, énergétique, mathématique, tout ce qu'on veut. On pourrait être (nous l'humanité) dans une simulation biologique (on est quand même un peu des organismes pathogènes sur la Terre), écologique, sociale, politique, philosophique, tout ce qu'on veut. On pourrait être un divertissement, dans un jeu, sous le joug d'un ado boutonneux qui bouffe des chips de cinquante années-lumière de long, tout est possible.

J'oublie pas que ça donnerait un sens à l'absurdité de notre situation. On est perdus dans un coin de l'univers, peut-être seuls, on sait pas ce qu'on fout là, à quoi tout ça rime, comment on est arrivés là, pourquoi comment et à quelle heure on mange. Y a quelque chose qui cloche chez nous et dans notre situation.

En tous cas ne me dites pas que vous trouvez ça normal.

Read More
Commis par pow wow on samedi 28 août 2010









Cliquez sur l'image pour agrandir

Read More
Commis par pow wow on jeudi 26 août 2010











Cliquez sur l'image pour agrandir

Read More
Commis par pow wow on mercredi 25 août 2010

Read More

Deux chansons d'un vieux groupe que j'adore, j'en mets juste deux sinon ça va ramer grave chez vous (les musiques se téléchargent automatiquement, des fois c'est chiant) et vous allez me pourrir de commentaires insultants comme d'hab.

Manfred Mann's Earthband:

Redemption song:



Africa Suite:

Read More
Commis par pow wow on mardi 24 août 2010









Cliquez sur l'image pour agrandir

Read More
Commis par pow wow on lundi 23 août 2010


Un drame est arrivé.

Ça nous pendait au nez, enfin ça me pendait au nez.

Ça devait arriver.

Je sais pas où ça vous pend à vous mais moi c'est au nez, je trouve que c'est le plus pratique, et on sait tout de suite que c'est une emmerde, pas besoin d'examen médical. C'est simple à savoir, ça vous pend au nez, soit c'est une bouzine de morve, soit c'est une emmerde, y a pas trente-six solutions. Si vous vous me dites "ben moi ça me pend au cul" alors là je demande à voir (quoique), c'est peut-être un problème digestif après. Bon enfin bref, ne commençons pas à nous égarer, ça vous pend où vous voulez, vous êtes grands après tout.

J'étais sur la route quand c'est arrivé, ce fut l'horreur absolue, l'apocalypse. Je me suis arrêté sur le bas côté d'urgence, j'étais sous le choc. J'ai appelé ma femme:

"-Allo chérie, vite vite, arrête tout, stop stop, c'est horrible!

-Qu'est-ce qu'il y a encore?

-Quoi "encore"? Tu me dis "encore" comme si c'était mon habitude de me plaindre pour un rien! Ah ben elle est bonne celle-là! Tu peux me dire QUAND POUR LA DERNIERE FOIS je t'ai appelé pour une chose qui ne relevait pas de la plus haute extrême importance, hein?

-A midi.


-...


-Ce midi, parce que tu avais fait une petite tâche de café sur un bras de chemise.


-...


-Allo, tu es là?


-Mouiii...je suis là oui...mais alors là j'encaisse le coup tu vois... MA PROPRE FEMME (qui l'eût cru), là je suis au bord du précipice et toi tu enfonces le clou et tu retournes le couteau dans la plaie, on dirait que ça te fait plaisir d'être méchante! Au moment d'être devant Monsieur le Maire, si j'avais su, j'aurais dit "oui je jure fidélité mais aussi si elle arrête de retourner le couteau dans la plaie et de planter des clous Monsieur le Maire, dites-le lui vous, vous avez une écharpe avec des pouvoirs, elle va vous écouter". Dire que toutes ces années j'ai été dupé par une planteuse de clous compulsive, une bricoleuse psychopathe, une maniaque du...


-Bon on ne va pas y passer la journée, c'est quoi le problème?


-Ah oui snif, c'est horrible, j'étais en train de rouler lorsque tout à coup...non je te le dis pas, maintenant je sais que tu vas prendre du plaisir à m'enfoncer encore plus, aaah tu ne sais pas ce que c'est que la souffrance toi hein...moi je peux le dire ce que c'est la VRAIE souffrance contrairement à toi ma vieille, ah oui c'est vrai Mâdââme a des amortisseurs tout neufs sur sa voiture alors c'est tout mou, Mâdââme roule comme un coq en pâte, tout mou comme si elle avait fumé un gros joint, eh ben moi qui ai des amortos usés je peux te dire ce qu'est la VRAIE souffrance quand tu fais trente kilomètres sur des vieilles routes pourries, ehhh oui Mâdâme, alors un peu de dignité je t'en prie!


-Oui oui, et donc?


-J'ai perdu un balai d'essuie-glace à 60 km/h. J'ai cru mourir. J'ai fait une brusque embardée pour faire plus vrai puis je me suis dit que non ça servait à rien de faire une embardée alors je me suis remis bien à droite. J'ai eu la peur de ma vie, et s'il pleut je suis foutu. En plus c'est côté conducteur, c'est l'apocalypse, crois-moi.


-Eh bien tu n'as qu'à défaire celui côté passager et le mettre à la place du manquant et le tour est joué!


-...


-Tu changes d'essuie-glace, en une minute c'est fait.


-...


-Allo, tu es là?


-Mouiiii...peut-être, oui...t'as toujours réponse à tout comme ça hein? Et si je veux me mettre côté passager pour rouler, je fais comment hein Mâdâme je-fais-tout-mieux-que-les-autres, hein? Je mets l'essuie-glace côté conducteur peut-être, au risque d'avoir un très grave accident qui va m'immobiliser huit mois au moins, si je ne finis pas dans une chaise roulante avec des pneus usés, hein c'est ça que tu veux hein! Et puis si je sors de la voiture, comme c'est un coin sombre et peu fréquenté, si, c'est sombre puisque je te le dis, il est 16h mais c'est un peu sombre c'est comme ça, oui eh ben je risque de tomber sur des Hells Angels barbares à motocyclette pétaradante et je pourrais me faire violer, tu serais contente hein?


-T'es où là?


-Je suis garé boulevard Victor Hugo, entre la FNAC et la médiathèque.


-Tu es en train de me dire que tu vas probablement te faire violer en plein après-midi sur un grand boulevard, c'est ça?


-...


-Devant 3000 personnes, c'est bien ça?


-...


-Allo, tu es là?


-Je vais passer dans un tunnel là, je te rapp...Bonjour, vous êtes bien sur la boîte vocale de pow wow, je ne suis pas là actuellement je suis en train de passer dans un tunnel très long mais veuillez laisser un message après le bip sonore, je vous rappellerai, merci!...Biiiipp...."

J'ai raccroché, j'ai coupé court, ça ne servait à rien de chercher une aide morale auprès de ma femme, je déteste quand elle cherche à se poser en victime, j'ai bien du courage de supporter ses sempiternelles jérémiades je vous le dis.

Read More
Commis par pow wow on dimanche 22 août 2010











Cliquez sur l'image pour agrandir

Read More
Commis par pow wow on samedi 21 août 2010

Thiéfaine: Roots & déroutes

Read More

Non c'est rien, je voulais insérer une image gif pour voir si ça marchait mais non ça ne marche pas, vous inquiétez pas.

Enfin si, si vous voulez me donner des tuyaux pour insérer une telle image depuis mon ordi ça m'arrangerait. Merci d'avance.



Read More
Commis par pow wow on vendredi 20 août 2010

Une très bonne reprise de Kashmir, ça fout la patate, j'écoute ça quand j'ai la rage, comme ça après j'ai encore plus la super-rage (et puis ça change de Sardou).

Read More
Commis par pow wow on jeudi 19 août 2010

Suite à une demande expresse et spéciale d'une asinaute de mes amies que par charité je ne nommerai pas, je me fais un plaisir de vous mettre un peu de musique. Remémorez-vous et savourez la douce subtilité des paroles du chanteur humaniste ci-après, ça vaut son pesant de fèves de cacao les bwanas:



J'ai honte.

Read More











Cliquez sur l'image pour agrandir

Read More
Commis par pow wow on mercredi 18 août 2010









Cliquez sur l'image pour agrandir

Read More
Commis par pow wow on mardi 17 août 2010

Un joli morceau du boucher

Esbjörn Svensson Trio - Viaticum

Read More


Oui ben vous êtes gentils, j'ai pas trop le temps en ce moment, alors je poste un truc qui ne me coûte rien en temps. Bon certes, il faut être très intéressé par les meubles, mais faites un effort. Et vous allez voir, c'est très intéressant. Si si.

C'est un confiturier que j'ai fait il y a tout juste 25 ans, le voilà terminé, là à gauche, faites pas ceux qu'ont rien vu.

Du vrai chêne 100% massif bien sûr, du vrai chêne en bois. Avec façade à grand cadre embrevé, queues d'aronde faites à la main, enfin tout le bataclan habituel en pareil cas.

Et bien figurez-vous que c'est là tout le sel de l'histoire, le même plus bas chez ma mozère, 25 ans plus tard.

Et alors?

Ben quoi, vous voyez pas?

Il a blondi!

C'est pas EXTRAORDINAIRE, hein?

Ah non?


Bon, je vous cache pas que c'est normal en fait, et Jacques Dessange n'y est pour rien. C'est le lot normal de tout meuble teinté au dichromate de potasse et à l'acide picrique, dont je vous rappelle que la puissance d'explosion est un poil plus forte que le TNT.

Oui ça n'a aucun rapport j'en conviens, mais ça fait toujours une phrase de plus, et par les temps qui courent, tout est bon à prendre.

Comme par exemple si je dis que le temps était maussade aujourd'hui sur presque toute la France, eh ben c'est pareil.

Comme aussi si je dis que la crevette est un crustacé du genre décapode (d'où l'adjectif décapodable qui caractérise une voiture possédant un toit amovible qu'on met les jours où il fait un temps à mettre les crevettes dehors).

Voilà vous savez tout (ou presque) sur ce confiturier qui n'a pas pris une ride, en même temps c'est normal, c'est un confiturier. Un confiturier avec des rides, je demande à voir.

Cliquez sur les images pour agrandir

Read More
Commis par pow wow on lundi 16 août 2010



Rhô lô lô, va falloir s'y remettre.

Au blog.

Au dessin, finir des dessins entamés, en faire et en commencer d'autres...putain...saloperie de blog.

J'ai une propension à la fainéantise en ce moment, un gros accès de rien-foutisme, c'est dingue, la fin de l'été tout ça, le retour dans le grand bain, fait chier. Vivement qu'on crève. Au moins, ce sera des soucis en moins.


Oui mais pas dans la douleur alors. Ah oui mais non, ah ben tiens.

Mourir sur une plage des caraïbes, en musique, avec par exemple les Pink Floyd en vrai qui te font un dernier concert pour toi spécialement, aaahh, je veux entendre Wish you were here en mourant, et pas une version à la guimbarde et au kazou, non non, Pink Floyd plutôt que Tatayoyo chanté par Annie Cordaille tant qu'à faire, bon après c'est une question de goût je critique pas, si on a envie de mourir en voyant une vieille femme décatie déguisée en ananas chanter des conneries, libre à vous je vous préviens. Mourir sur la plage de sable blanc, en mangeant des tartines de foie gras d'oie, ah oui putain, mais du bon, pas de la mousse de canard Monique Ranou, pas du foie gras de porc du Père dodu, arrêtez vos conneries putain on va tous mourir j'vous dis et vous vous êtes là à déconner. On n'a pas les mêmes valeurs vous et moi. Non, pas de rillettes non plus, je vous vois venir, vous êtes pas discrets les mecques.

Alors oui d'accord, mourir oui bon ben allez pourquoi pas, mais pourquoi faire finalement? Une fois mort on doit se faire chier quand même, surtout si c'est éternel. Déjà je tiens pas dix minutes devant Derrick, et c'est pourtant un avant-goût de la mort Derrick, alors une éternité comme si t'étais dans un fauteuil devant France2, laisse tomber. Mais non, c'est une expression. Mourir six mois, voilà le truc, histoire de bien se reposer et hop, retour à la maison. La gueule des héritiers. Voilà, rien que pour faire chier tes héritiers qui se sont déchirés, qui sont tombés en dépression, tu reviens la gueule enfarinée et tu leur dis que c'était pour déconner, qu'il faut tout rendre, qu'ils se sont foutus sur la gueule entre eux pour que dalle. Remarque ils risquent de n'être même pas surpris, tellement tu les as usés avec tes sales blagues à la con, pendant des décennies.

Mourir sur la plage, avec une caisse de Côte Rôtie, d'une super-année, chambré comme il faut, à siroter peinard, pendant que tu gerbes tes boyaux et que tes tripes se barrent par l'anus (ou par ailleurs, y a pas de règle bien définie). Oui bon, en cas de mort violente bien sûr, de choc et tout ça, sinon y a pas de raison que t'en baves comme un bourricot pour mourir. Parce que voilà, y a mort et mort. Je suis sûr que la femme qui tombe sur un tueur en série qui se met en tête de l'éviscérer vivante n'a pas le réflexe obligatoirement de penser foie gras d'oie ou Côte Rôtie à bonne température tout de suite. Non, là j'en mettrais à couper. Pareil, le djihadiste zinzin qui va se faire péter la meule dans un bus israélien, je suis pas sûr qu'il pense Monique Ranou et Père Dodu d'instinct comme ça. C'est une question de culture finalement aussi, on peut pas juger. Et puis y a des morts plus esthétiques que d'autres. Le mec cloué sur une croix ça a de la gueule quand même, avec le côté théâtre et tout ça, l'orage en arrière-plan, les pleureuses au premier plan, les romains sanguinaires qui se marrent, faut avoir le sens de la mise en scène c'est vrai. Si toi tu meurs chez toi sur ta chaise de cuisine passe que t'as avalé de travers un verre de sirop de grenadine, excuse-moi de te le dire, mais ça fait un peu cheap, ça fait même limite sérieux, non tu vois c'que j'veux dire quoi.

Mais pourquoi je vous parle de la mort moi, encore? Alors que la période ne s'y prête pas du tout, c'est la fête, on est encore en été, enfin c'est la...fin de l'été, le spleen de l'automne, les...chrysanthèmes tout ça, ah ben ouais remarque, bon ben si chuis presque raccord.

N'empêche, des fois je me soucie, dire que je risque de mourir sans jamais avoir la réponse à la seule question qui vaille, celle qui nous hante tous depuis toujours, la seule question dont le résultat n'est pas 42 mais qui nous poursuit toute notre vie et qui est celle-ci:

Mais pourquoi bordel de merde dans les pubs pour les crèmes anti-rides c'est toujours des pubs étrangères super-mal doublées?

Ecoutons un peu de musique en attendant la mort:

Christophe Goze - Hold me now:



Read More
Commis par pow wow on vendredi 13 août 2010











Cliquez sur l'image pour agrandir

Read More
Commis par pow wow on jeudi 12 août 2010



Oui eh ben voilà, moi j'essaie de vous divertir, et hop je me fais engueuler passe que j'ai que 18 de QI, oui eh ben c'est pas ma faute si j'ai arrêté l'école à six ans pour descendre à la mine, il fallait bien travailler pour mettre du charbon dans l'assiette je vous signale.

Et voilà que j'en remets une couche et aggrave mon cas avec mes trucs de calligraphie dont celle-ci par exemple qui représente la première page de l'évangile (de poitrine, cherchez pas) de Mathieu.

Eh bé oui, je les ai tous faits, c'est mon droit. J'ai fait tous les évangiles, je les ai TOUS.

Evangile à la ferme, Evangile à la plage, Evangile à la montagne, oui bon.

Là encore j'ai une excuse, c'est ma mère qui m'a demandé ça (oaah l'aut' l'esscuze bidon!). C'est pas une grenouille de bénitier ma mère faut pas déconner non plus, mais c'est une vieille personne, et comme beaucoup de vieilles personnes de ce temps-là, elle a de la sympathie pour les bondieuseries. Caisse vous voulez j'vous dise. Je vais pas lui péter la gueule juste pour vous faire plaisir à ma mère. Non, si je lui pète la gueule, ce sera pour me faire plaisir.

Ma pauvre manman, si elle s'imaginait que son fils qu'est le plus beau se fait rouer de mots sur son blog, elle se mettrait en pétard et vous dirait de retirer vos mains de vos poches et d'aller vous coiffer!

Bien fait pour vous!

Et je ne vous enjoindrai même pas de cliquer sur l'image pour agrandir, vous ne le méritez pas!

Read More
Commis par pow wow on mardi 10 août 2010

Un peu de musique. Certes pas très reposante, mais on peut pas se reposer toujours dans la vie. En voici une qui reflète bien mon état d'esprit.

Eiffel - T'as tout, tu profites de rien:

Read More







Cliquez sur l'image pour agrandir.









Tiens, pour info, au départ je m'inspire de ça. J'ai trouvé ça sur un site où l'on jurerait qu'ils font de la mosaïque avec les pieds. Et ça se vend 950 $ ce genre de trucs. Nan j'déconne, y en a de belles sur leur site.

Read More
Commis par pow wow on lundi 9 août 2010

Ah tiens, y avait longtemps...Vous connaissez Joe Satriani?

Read More

Vous pensez quoi des phénomènes qu'on dit paranormaux?

Vous croyez à quelque chose dans ce genre? Avez-vous vécu une situation où le "paranormal" s'invite?

Faut que je vous raconte, d'autant que j'ai envie de rien foutre d'autre. Je suis sceptique. Profondément sceptique. Et pourtant...

Je ne pense pas avoir une quelconque prédisposition à croire ce genre de choses, j'ai eu une éducation religieuse classique très chiante mais j'ai bien vite compris qu'on nous racontait des bobards, mais ayant sûrement besoin de croire en quelque chose, j'ai plutôt choisi une autre voie, et les seules entités que je nous reconnais supérieures (infiniment) c'est notre Mère la Terre, et la Nature dans son essence, c'est à dire la vie, je pense que c'est un principe fondamental de l'univers et fort répandu au demeurant. Le bon dieu avec sa grande barbe qui vit dans les cieux à glander dans les nuages, inutile de dire que c'est pas ma came, et je tire plutôt vers le bouddhisme quitte à choisir, enfin les philosophies orientales avec du riz cantonais et des nems au crabe où l'on ne cherche pas un dieu mais où l'on se cherche soi pour peut-être comprendre un peu plus ce qui nous entoure, déjà c'est pas mal, et y a du boulot, vous en conviendrez.

Quand vous voudrez, je ne suis pas pressé, faites à votre convenance, mais prévenez-moi un peu avant que je prévoie.

Enfin bref.

Je crois qu'il y a quelque chose, mais j'ignore quoi.

Il y a eu deux moments précis qui m'ont bouleversés, ça y est, il recommence vous allez vous dire, ça commence à bien faire. Le premier, c'est il y a plus de 33 ans. Mon père, un mec zarbi qui nous en a fait baver, disparait brutalement en se suicidant poil aux dents comme ça paf, du jour au lendemain. Hop, suivant! Bref, c'est une longue histoire poil au musée de la préhistoire.

Une semaine après sa mort, je rentre de l'école genre à 17h30, je suis le prem's à arriver à la maison, putain, je me souviens de ce moment très angoissant, en fait, j'ai été le dernier à le voir...et le premier...à le revoir. Je suis toujours dans les mauvais plans, ça c'est tout moi.

Je tourne la clé dans la serrure, je pousse la porte...glups...il est là, dans l'entrée, tourné vers moi, dans sa posture d'armoire à glace, les bras croisés. Il me regarde, mais je n'ai pas vu son regard, je n'ai pas vu d'yeux, comme si quelqu'un sans yeux me regardait. Bon en fait si, il avait des yeux bien sûr, mais c'est dur à expliquer, son regard était vide, comme si les orbites étaient vides ou ses yeux étaient gris, il me regardait mais j'ai eu l'impression qu'il ne me voyait pas. Son air dur, comme toujours, semblant prêt à me faire des reproches, comme toujours. Ça n'a duré que deux secondes, j'ai méga-flippé, j'ai tout lâché et laissé en plan et je me suis enfui jusqu'au soir. Un méga-choc. C'était, une semaine après, comme qui dirait un genre de deuxième effet kiss pas-cool. Dire que je suis en train de rire, rendez-vous compte de mon état.

Quelques jours plus tard, ma mère, un soir, est à l'évier en train de faire chépakoi, on est tous couchés, nous les enfants, elle sent une main se poser sur son épaule. Elle se retourne surprise, il est là dans la cuisine. Ça dure un instant aussi.

C'est bizarre non? Bon vous allez me dire, ouais bon faut pas exagérer quand même les mecs eh oh, tout ça c'est une conséquence d'un choc récent toussa, oui d'accord tout à fait, c'est fort possible. C'est même probable. N'empêche. Je peux vous dire qu'on prend ça en pleine gueule sans le moindre recul (surtout à douze ans), profondément, jusqu'au tréfonds de ses tripes, ça vous retourne comme un steak dans la bavette d'aloyau pour toujours. Et bien qu'avec les années s'écoulant, on arrive à faire la part des choses et relativiser et se dire que sûrement que l'émotion a joué un grand rôle dans cette réapparition (Papa II: Le retour. Il revient et il n'est pas content, bientôt dans vos salles), on n'en finit jamais de se poser la question.

Surtout que...

Deuxième tournée: mon frère est mort de maladie voilà cinq ans, à quelques jours près. On va pas chipoter, il est plus aux pièces de toute façon. Et puis c'est bien fait pour lui.

Un bon mois après sa mort, plusieurs fois, je suis chez moi, dans un coin de la maison à faire des bêtises, et de manière fugace, ça dure pas plus de deux secondes, jamais, je sens un parfum pas identifiable me parcourir les naseaux que j'ai délicats et très bien dessinés. Ça sent super-bon. Je ne me pose pas de question au début. Puis ça revient plusieurs fois de la même façon, je vais donc voir ce qui sent comme ça, aucune trace, rien, je demande à ma fille plusieurs fois si c'est elle qui brûle de l'encens ou quelque chose, mais non.

Quelques jours plus tard, je vois ma mère. Qui me dit: "-tu sais mon p'tit garçon, il m'arrive un drôle de truc ces temps-ci. Je sens très souvent, au détour d'une porte, un parfum qui sent très bon, ça dure une fraction de seconde. Je suis sûre que c'est Laurent (mon frangin, le mort donc)". Je lui raconte la même chose.

Nan bon ben voilà, c'était pour dire ça. Y a des choses bizarres, à part mes voisins, dans la vie. Vous en avez peut-être vécus vous-mêmes, vous vous sentirez moins seuls comme ça, et puis vous avez le droit de raconter des trucs bizarres dans les commentaires. Bon ben voilà ça c'est fait.

Read More
Commis par pow wow on dimanche 8 août 2010



N'en v'là encore un, ça c'est un du début de ma période pochoir, il est assez simple. Celui-là je l'ai fait en giga-grand (la matrice), eh ben c'est fou, parce qu'une fois bombé, ça faisait un pochoir giga-grand, en tous points comparable, du point de vue des dimensions, avec la matrice justement. Ça collait pile-poil, on aurait dit que c'était prévu pour. Oui je sais, ce que je dis est complètement con, en même temps vous avez l'habitude maintenant. Faites pas les étonnés.

Et cliquez sur l'image pour agrandir, au lieu de bailler aux corneilles.

Read More
Commis par pow wow on samedi 7 août 2010









Cliquez sur l'image pour agrandir

(je précise, parce que...y en a...qui n'avaient pas compris...qui essayaient à la loupe...)

Read More
Commis par pow wow on jeudi 5 août 2010



Non ce n'est pas un cri, je ne me prends pas pour Haran fils de Crado, le fils des ânes farouches comme on lisait dans Pif Gadget.

C'était bien Pif. Avec Docteur Justice, Corinne et Jeannot, Dicentim le petit franc, les rigolus et les tristus, enfin tout ça quoi. Mais si, Pif, ce connard de chien qui faisait qu'emmerder ce pauvre Hercule! Hercule, le souffre-douleur, avec son pansement, l'éternelle victime de l'acharnement du genre canin, genre canin qui en l'occurrence ressemblait plus à une saucisse jaune et marron qu'à autre chose, faut pas avoir peur de le dire, non j'ai pas peur, et je le dis bien fort! Et je ne crains pas la censure, bande de pourris!

Ah ben non, la censure ici, c'est moi, chuis con!

Dure journée pleine de contrariétés, une journée de merde, ah oui ah tiens alors y a des jours comme ça, ah ben c'est pas mal ça, des jours où la terre entière se ligue contre vous! Saloperie de terre entière qui se ligue contre vous! Ah mais vous croyez que je ploie si facilement c'est ça, que je courbe l'échine sous le joug impitoyable de l'iniquité, ouais t'as raison ouais, eh tu l'as vu çui-là, eh machin?

Calmons-nous.

Respirons.

Caaaaalme.

Ffffffffffffffffffff....

Sens-tu le vent petit scarabée? Fais le vide en toi (c'est pas dur petit scarabée déconne pas), détends-toi, sens-tu le vent qui souffle sur la plaine? Regarde tes frères au lointain, va et vole, déploie tes ailes, regarde... tu planes... mais alors complètement mon pauvre, oui eh ben c'est pas ma faute aussi, on me dit de planer alors moi je plane je fais c'qu'on m'dit aussi. Bon ben puisque c'est comme ça je déplane et j'atterris derechef. Ou ailleurs, ça dépend où y a de la place. Allo Papa Tango Zoulou Nation à tour de contrôle, demande autorisation de déplanage et d'atterrissage. Mayday mayday!

Ouais mayday toi-même enculé, je suis pas sourd!

Je préfère planer par terre de toute façon.

Fffffffffffffff......

Saloperie de journée, rien de tel qu'une belle musique pour décompresser. En plus, y a longtemps que je cherchais à vous la mettre.

La musique bien sûr. Enfin celle-là:

Miles Davis - Hannibal:

Read More

Des nouveautés comme s'il en pleuvait sur le blog à pouu!

"Mais mon dieu, c'est Noël c'est pas possib" que vous vous dites! Mais non mais non, redescendez les copains, on est au mois doute, le père Noël passe jamais en noute. Ah la la mais que je vous comprends-je, toutes ces merveilleuses nouveautés magnifiques sur un seul blog un seul, nifff, je vous autorise à verser une petite larme à ma santé.

Oui alors bon, comme toute la musique que j'aime elle vient de là elle vient de mon ordi surtout, et que tout n'est pas sur ioutoube ou démolition, j'ai embedded un petit lecteur pour vous faire profiter d'autres morceaux aussi magnifiques que super-giga biens, je vous préviens.

David Krakauer et Abraham Inc. - Baleboste:



Oaaah trop bien, non mais je déconne pas, oaaah trop le trip de la mort.

Et grand merci au passage à Mébahel qui m'a super tuyauté pour vous offrir cette nouveauté.

Read More
Commis par pow wow on mardi 3 août 2010


J'ai un peu de temps en ce moment, il n'est donc pas exclu que vous en mangiez à tous les repas. Pour les phobiques de la mosaïque, ceux qui rêvent la nuit qu'ils sont poursuivis par des tesselles géantes (y en a bien qui ont la phobie des escaliers ou des légumes alors hein), je m'excuse par avance, mais là je bourre un maximum pour...ben pour bourrer un maximum...caisse vous voulez j'vous dise...

Vous inquiétez pas, c'est bientôt fini. Mais comme ça me plaît, il n'est pas exclu que j'en commence une autre.

D'ici peu.

Cliquez sur l'image pour agrandir.

Read More

Read More

Commencé le centre. En fait, ça s'annonce moins difficile que prévu. Pour l'instant. Au fur et à mesure que je fais le bazar, je comprends les choses, les erreurs et la marche à suivre, en gros. Parce que je m'étais bien acheté un gros pavé explicatif sur la mosaïque, mais outre que je n'ai pas tout lu, j'ai tapé déjà dans le lourd, question faisabilité (en gros, si on les écoute, j'aurais dû commencer par le dessous de plat, oui mais j'ai pas de plats chez moi), et puis je suis comme ça, j'ai tendance à attaquer direct dans la motte (si je puis m'exprimer ainsi). J'ai bien fait, les choses se passent bien. Et on les emmerde. On va pas se laisser faire non?

Read More
Commis par pow wow on lundi 2 août 2010

Read More
Commis par pow wow on dimanche 1 août 2010

Ah zut, même en congé c'est dur de se passer d'internet et de nos habitudes. J'essaie de décrocher pas mal mais c'est une addiction forte. Heureusement qu'il y a l'alcool et la drogue pour soigner nos addictions.

Tiens j'ai déniché ça, alors là je vous garantis un moment d'anthologie les filles et les gars, ça remonte à au moins 20 ans ma dernière écoute de ce magnifique album de Frampton. Non, peut-être moins. Chépu. Bon enfin, ce morceau exceptionnel de Frampton avec son illustrissime Talk box est à marquer d'une pierre blanche. Non, à inscrire dans les annales. Ou graver dans le marbre. En fait on fait ce qu'on veut.

En tous cas, vous pouvez dire que je vous gâte sur ce blog, bande de petits coqs en pâte!






N'écoutez pas Alainb, la bonne musique, c'est ici que ça se passe et pas ailleurs! (oui je sais, j'en fais beaucoup, mais c'est le principe de la pub, pour vendre de la merde il faut un bel emballage).

Read More
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif